Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le ouèbe résolument 7.0

Pop Hits, le hit parade chanté, c'est 10 ans, 54 albums vinyl (et quelques musicassettes), 634 reprises de chansons et quelques inédites, les pochettes les plus cheesecake de la galaxie, la qualité française aux éditions Musidisc International, une quintessence musicale orchestrée, dirigée et digérée par le Ray Coniff hexagonal, Monsieur Mario Cavallero en personne : c'est Pop Hits, le hit parade chanté.
Hmmm !!!

English version below
Mode d'emploi


Mais C'est Où ?

en direct d'internet

Pop-Hits-cliquez

cliquez, c'est gagné !

Rétroviseur

english spoken

This web site is dedicated to a french series of cover compilations of "hits" during the 70's : Pop Hits, le Hit parade chanté. Songs of the moment (the best and the worst ones) were badly covered by Mario Cavallero, his orchestra and his singers. The seasonal productions were magnificaly packed into cheesecake covers. In fact, the main (only ?) interest of this site. Check out in priority our Des pochettes section to watch and enjoy this artwork, climax of the french touch.

Les Plus Du Service Pop Hits

écoutez, c'est le son Pop Hits

LogoPopHits

8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 22:00

PopHits-SpaceOddity-01

 

Des fois, un anniversaire sert de prétexte à une excursion hors du traditionnel programme pophien.

 

Certes, on le connait déjà Davy Jones, qui éclaira nos pages naguères.

 

Découvrons aujourd'hui une magnifique bande dessinée non éditée en album, disponible sur les réseaux. On cliquera ci-dessous pour s'accompagner musicalement, et voilà tout.

 

Quoique...

 

Une petite surprise supplémentaire en fin de billet...


 


 

PopHits-SpaceOddity-02

PopHits-SpaceOddity-03

PopHits-SpaceOddity-04

PopHits-SpaceOddity-05-06

PopHits-SpaceOddity-07

PopHits-SpaceOddity-08

PopHits-SpaceOddity-09

PopHits-SpaceOddity-10

PopHits-SpaceOddity-11-12

PopHits-SpaceOddity-13-14

PopHits-SpaceOddity-15-16

PopHits-SpaceOddity-17

PopHits-SpaceOddity-18

PopHits-SpaceOddity-19

PopHits-SpaceOddity-20

PopHits-SpaceOddity-21-22

PopHits-SpaceOddity-23

PopHits-SpaceOddity-24

PopHits-SpaceOddity-25

PopHits-SpaceOddity-26

PopHits-SpaceOddity-27

PopHits-SpaceOddity-28

PopHits-SpaceOddity-29

PopHits-SpaceOddity-30

PopHits-SpaceOddity-31

 

 

 

Mais au fait, saviez-vous que Major Tom n'est qu'un sale drogué de mes fesses ?

 

Hm ?

 

Nan ?

 

M'étonne pas.

 

Mais ça, bien évidemment, personne n'ose le dire.

 

 


Repost 0
Published by Mario Cavallero Jr, artiste multimédia - dans Sex symbols et toute cette sorte de choses
commenter cet article
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 15:00

 

Certains offrent des quintuples albums de Noël en coffret, d'autres débitent les standards en ep et lp à l'encan.


 

Sinatra verso

 

Sinatra

 

 

Écoutons un ange en cette nuit de Noël :


 


 

 

 

De stériles grincheux ne comprenant rien à la magnificence céleste vomissent dans le velouté. Ils y perdent leur wild card pour le paradis, les philistins.

 

 

Mais ça, évidemment, personne n'ose le dire.

 

 

 

Repost 0
Published by Mario Cavallero Jr, artiste multimédia - dans Sex symbols et toute cette sorte de choses
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 11:00
mark linkous sparklehorse s

On nous gave d'un Roger Giquel certes opposant à la peine de mort mais à la phrase malheureuse, cultivant les mauvaises pensées des âmes pourries aux 20 heures tapantes par des raccourcis sémantiques qui pueront pour longtemps.
 
sparklehorseEt d'autres se tirent un trait sur un corps depuis longtemps difficilement capable de retenir une âme bien tourmentée. Comme Chesnutt il y a quelques semaines, que j'ai découvert trop tard (lui aussi) par la grâce de l'ami Ska, Mark Linkous, racines et feuillages d'un Sparklehorse bien singulier dans son rejet des facilités du rock bizness, a réussi à se tirer 15 ans après une première tentative par OD en marge d'une tournée en première partie de Radiohead.

En 2009, il nous irradiait avec Danger Mouse d'
une éclectique et controversée bande son d'un hypothétique film lynchien, dont on se repaît ici sur un plan fixe de la chanson titre finale, Dark Night of the Soul :

 


Tu parles qu'il avait su trouver le ton juste pour faire gémir Chesnutt.

Chienne de vie.

Mais ça, évidemment, personne n'ose le nier...


   

lynchhorse
Repost 0
Published by Mario Cavallero Jr, artiste multimedia - dans Sex symbols et toute cette sorte de choses
commenter cet article
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 00:01
2010POPHITS-500
Repost 0
Published by Mario Cavallero Jr, artiste multimédia - dans Sex symbols et toute cette sorte de choses
commenter cet article
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 19:30
vic chesnutt



On ne devrait jamais découvrir
les gens extraordinaires quelques mois avant leur dernier envol.

Mais ça, évidemment, personne n'ose vous le dire...




 

 
  
Repost 0
Published by Mario Cavallero Jr, artiste multimédia - dans Sex symbols et toute cette sorte de choses
commenter cet article
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 15:00



J'ai 13 ans, très envie

Moi j'ai oublié mes sept ans au vestiaire
Et l'âge de raison ça fait gris dans le bleu
Y a des petits mots tout nouveaux dans le cœur
Y a des petits blancs très bizarres dans les yeux

Tous ces premiers secrets cachés
Au fond de l'oreiller
Ça fait des nuits pleurées
Des matins où j'ai pas osé

J'ai treize ans très envie
De lui dire qu'il est beau
J'ai treize ans très envie
Mais c'est trop tôt
J'ai treize ans très envie
De lui dire qu'il est beau
J'ai treize ans très envie
Mais c'est trop tôt

Mais pourquoi treize ans
C'est trop petit trop grand
Je n'ai plus de jouets
Mais toujours une enfant
Il y a des regards
Qui font doux dans le corps
Il y a une photo
Qui tient chaud quand tu dors

Toutes ces questions posées
Aux cheveux fanés d'une poupée
Ça fait des nuits tendresse
Des matins où j'ai pas osé

J'ai treize ans très envie
De lui dire qu'il est beau
J'ai treize ans très envie
Mais c'est trop tôt
J'ai treize ans très envie
De lui dire qu'il est beau
J'ai treize ans très envie
Mais c'est trop tôt

Matin confiture
Et premier rendez-vous
Grand-mère qui rassure
Premières fleurs sur le cou
Il y a des plus tard
Qu'on espère quand c'est l'heure
Il y a des mouchoirs
Qui protègent d'son malheur

Tous ces demains rêvés
Perdus sous les pages d'un cahier
Ça fait des nuits voilées
Des matins où j'ai pas osé

J'ai treize ans très envie
De lui dire qu'il est beau
J'ai treize ans très envie
Mais c'est trop tôt
J'ai treize ans très envie
De lui dire qu'il est beau
J'ai treize ans très envie
Mais c'est trop tôt


Quand je lis et que j'entends ça, je ne peux que soutenir mon pote Finkie : à 13 ans, elles ont déjà leur maturité sexuelle, elles posent à poil pour les magazines masculins et se sont déjà fait défoncer le kiki par la moitié du collège. Alors qu'on vienne pas chercher des morpions dans le slip aux grands cinéastes rescapés du ghetto de Cracovie.

Y en a des qui ne comprennent vraiment rien à l'art. Pff... ça donne envie d'aller faire un tour en Thaïlande, nan mais j'vous jure.
 
Mais ça, évidemment, personne n'ose le dire.

 
Repost 0
Published by Mario Cavallero Jr, artiste multimédia - dans Sex symbols et toute cette sorte de choses
commenter cet article
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 07:44



Vient le temps des corbeaux et des nécrophages, dont on ne saurait toutefois douter pour la plupart d'une sincère affliction. Mais c'est tellement insupportable toutes ces commémorations et débordements d'amour.

Il est mort ? Bah... Il nous a bien fait vivre et le fera encore. Et s'il manque vraiment un peu de vie, assurément c'est d'abord pour ses proches et surtout pour lui.

Allez va, on pourrira un de ces jours avec toi.


 
Repost 0
Published by Mario Cavallero Jr, artiste multimédia - dans Sex symbols et toute cette sorte de choses
commenter cet article
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 22:00
Bettie a eu la mauvaise idée de tourner la page définitivement. Elle avait posé sous l'appareil assez respectueux de Bunny Yeager, autre pin up, et celui un poil plus crapoteux de Irving Klaw, dealer de cochoncetés de son État.

Reine des cheese cake magazines, qui n'ont de commun avec les pochettes de disques également nommées cheese cake que le principe des filles partiellement dévêtues, Bettie May posait et jouait pour des revues et petits films qui étaient bien loin de pouvoir être accessibles dans les présentoirs des marchands de journaux.

On pourrait présenter ici des pochettes de disques psycho, rock-a-billy et autres indie punks où l'on découvrirait comment cette pin-up reine du bondage, plus que beaucoup d'autres, a inspiré l'univers des illustrateurs et des musiciens. Il est préférable que vous les découvriez par vous même chez les meilleurs disquaires et d'autres du même acabit, ou sur la toile.

Nous préférons, en cette nuit de Noël et 10 jours après le tirage définitif de la brune qui rêvait d'être une star mais qui ne fut qu'une des premières icônes trash, montrer comment un univers visuel américain baignait tant les douces ou moyennenement coquines pochettes de disques de musique d'ambiance (celles là même que Pop Hits aime à vous présenter) que les rudes cartes postales et revues vendues pas correspondance, envoi sous pli discret.


En accompagnement musical, une sélection de titres en hommage à Betty (ou Bettie, les deux sont acceptés).













 





 







 









 









 














 








 











 








 





Tiens, mais j'aurais pas oublié quelque chose moi ????





Ah b'en ui ! Suis-je tête de linotte... Joyeux Noël, Bonne Année et toute cette sorte de choses.

Mais ça, évidemment, personne n'ose le dire



Repost 0
Published by Mario Cavallero Jr, artiste multimédia - dans Sex symbols et toute cette sorte de choses
commenter cet article
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 12:30

C'est sûr que si on lui avait dit
Qu'ça durerait si longtemps
Il aurait pas signé
Il aurait pas tourné
On peut pas faire ça 25 ans
Y'avait dû y'avoir quelque chose avant
Tout p'tit il avait dû faire tomber
Dans l'sable sa sucette mouillée
Ou p't'être sa mère lui mettait des robes
Lui donnait des poupées
C'est pas possible d'en vouloir autant aux gens
Il savait bien que son feuilleton ferait du mal aux Allemands.




On avait tous des costumes et des talonnettes
A l'enterrement de Derrick
On avait tous des cravates marrons, des grosses lunettes
A l'enterrement d'Derrick
Mais nous on s'marrait !
Oui nous on allait !
A l'enterrement d'Derrick
Oui nous on s'marrait !
Oui nous on allait !

Horst Tappert…
Horst Tappert…
Horst Tappert…
Horst t'as pas peur

Même Henri Guybet dans les périodes où il avait plus d'fric
Aurait pas fait Harry, l'coéquipier d'Derrick
Harry toujours le larbin, le demi flic
Qui d'mande pourtant qu'à être copain
Alors que Derrick le dénonce en douce à ses supérieurs
Il raconte qu'il arrête pas d's'empiffrer de gâteaux plein d'beurre
Et qu'il met des miettes sur les lieux des crimes et les coussins
Alors qu'en fait même si Harry mange beaucoup c'est un mec bien

On avait tous des petites sacoches en bandoulière
A l'enterrement d'Derrick
On avait tous des œillets fânés depuis hier
A l'enterrement d'Derrick
Mais nous on s'marrait !
Oui nous on allait !
A l'enterrement d'Derrick
Oui nous on s'marrait !
Oui nous on allait !

On t'a reconnu…
On t'a reconnu…
On t'a reconnu…
René Derrick

Derrick il avait dû avoir d'la barbe à huit ans
On l'forçait à regarder les chiffres et les lettres en allemand
Il avait eu des lunettes préventives sans rien avoir aux yeux
Pour vouloir tout d'suite faire des feuilletons pour les vieux
Ils méritaient mieux les Allemands

Ils méritaient qu'Derrick s'arrête
Ils méritaient qu'il parte plus tôt en retraite
Ils méritaient au moins le commissaire Moulin
Ils méritent mieux les Allemands
Ils méritent quand même les Allemands

On avait tous des costumes et des talonnettes
A l'enterrement d'Derrick
On avait tous des cravates marrons, des grosses lunettes
A l'enterrement d'Derrick
Mais nous on s'marrait !
Oui nous on allait !
A l'enterrement d'Derrick
Oui nous on s'marrait !
Oui nous on allait !

A l'enterrement…
A l'enterrement…
A l'enterrement…
De Derrick




Mais ça, évidemment, seuls les Fatals Picards osent le dire.






Repost 0
Published by Mario Cavallero Jr, artiste multimédia - dans Sex symbols et toute cette sorte de choses
commenter cet article